Afrique du Sud: division du travail entre deux races d'abeilles et protection des arbres

L'Afrique du Sud consomme beaucoup de miel, ce qui occupe les deux races d'abeilles du pays. Mais apparemment, les abeilles ont aussi d'autres avantages.
Partage du travail par les abeilles sud-africaines
Les Sud-Africains sont des gourmands. Après tout, on dit qu'ils consomment 3 000 tonnes de miel chaque année. Cette énorme quantité est principalement produite par deux types d'abeilles à miel. L'une est l'abeille noire du Cap et l'autre l'abeille africaine.

Il est intéressant de noter que l'abeille du Cap s'arrête à l'extrémité sud-ouest du continent, comme sur une ligne invisible, et laisse le territoire nord à l'abeille africaine. Bien entendu, les deux races d'abeilles partagent leur travail de pollinisation avec des mammifères tels que les chauves-souris frugivores.
Les abeilles sont utilisées pour protéger les vieux arbres des éléphants
En parlant d'abeilles: selon une étude de l'Université du Witwatersrand à Johannesburg, elles ont également un autre avantage. Si les ruches sont placées sur des arbres vieux, les éléphants ne les toucheront pas.

Il s'agit d'un moyen de protéger une végétation ancienne ou particulière. Parce que même le gros éléphant a évidemment du respect pour les petites abeilles. 

Autres sujets intéressants sur les abeilles & le miel