MyFleurop - Vos avantages

MyFleurop est le Club Clients de Fleurop qui vous fait profiter d’avantages attrayants:

  • Inscription gratuite
  • Enregistrement simple par adresse e-mail
  • 50 points MyFleurop comme prime de lancement
  • Collecter des points MyFleurop sur tous les canaux de vente Fleurop
  • Commander des fleurs moins cher
  • Accès à des primes matérielles attrayantes
  • Evénements et offres spéciales surprenants
  • Enregistrement des adresses pour commander plus simplement et rapidement
  • Aucun événement important n’est plus oublié grâce au service de rappel
  • Compte de points clair et simple

Login

Pour vous connecter, veuillez saisir votre adresse e-mail et votre mot de passe, puis cliquez sur Login.

Veuillez cliquer ici si vous avez oublié votre mot de passe.

Les roses



Les roses sont les fleurs les plus appréciées et les plus vendues dans le monde entier. Elles symbolisent non seulement l'amour, la passion, la jeunesse, la beauté et le silence, mais elles sont aussi considérées comme la «reine des fleurs» sur toute la planète.Quelle que soit l'occasion, les roses sont apparamment toujours idéales. On les choisit spontanément et on se réjouit de les recevoir. Bref: les roses subliment chaque événement.

Qu'entend-on par roses à longue tige, à tige moyenne ou à courte tige?

Orange Rosen MyBouquet Rosa Rosen MyBouquetToute personne qui achète ou commande des roses peut non seulement choisir la couleur du bouton mais aussi la taille. Il y a aussi différentes longueurs de tiges. On peut généralement choisir entre une tige longue, moyenne ou courte. Mais la longueur réelle des tiges peut aussi varier de quelques centimètres dans ces trois catégories. Toujours est-il que les roses à tige courte mesurent normalement 30 à 50 cm, celles à tige moyenne 50 à 60 cm et celles à tige longue 70 cm et plus.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


 


Vers le haut

Combien de roses offrir? En nombre pair ou impair?

Rote Rosen MyBouquetCombien de roses faut-il offrir? Toujours un nombre pair ou toujours un nombre impair? Gelbe Rosen MyBouquetVoici la règle: On a longtemps pensé que seul un nombre impair de fleurs était acceptable. Cette tradition nous vient de France. C'était autrefois la manière de montrer que les fleurs n'avaient pas été achetées sur le marché où celles-ci étaient toujours vendues en nombre pair, alors que les magasins de fleurs spécialisés les vendaient en nombre impair. Aujourd'hui, la coutume d'offrir des fleurs en nombre impair ne s'applique que lorsque les fleurs peuvent être comptées facilement. A partir de neuf fleurs (ou dans le cas d'un bouquet composé), cela se révèle plus difficile. Ici, on laisse le consommateur et le fleuriste choisir.

Notez: La «douzaine de rose» est toujours encore considérée comme LE cadeau classique à l'échelle internationale. Mais il arrive aussi assez souvent que les grands amoureux et même les partenaires de longue date commandent le «gros lot», c'est-à-dire les douze douzaines.

Vous souhaitez offrir des roses? Regardez à quoi ressemble le nombre de roses souhaitées - entre 1 et 144 - dans un vase. Accédez à MyBouquet en cliquant ICI.


Vers le haut

Pourquoi les roses n'ont pas d'épines

DornenKaktus Dornen

Entendu parler d'un cactus piquant ou d'une rose épineuse? Et bien, c'est faux. Car en vérité, le cactus possède des épines, alors que la rose a des aiguillons. En botanique, les épines constituent des pousses courtes et pointues ayant un noyau en bois telles qu'en possèdent les prunelliers et les cactées. Les aiguillons, en revanche, sont formés par l'écorce des pousses et se cassent facilement comme pour les roses. Ils protègent contre les insectes phyllophages. En d'autres termes: si les frères Grimm avaient eu plus d'entendement en botanique, ils auraient fait de la Belle au bois dormant qui se pique au fuseau, la Belle au bois dormant qui «s'aiguillonne» aux roses!

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Deux histoires émouvantes de roses

Verliebte mit RosenLes roses sont toujours encore LES fleurs par excellence de l'amour. Dans une enquête cherchant à savoir quel est le plus beau cadeau floral, près de 50% des participants ont répondu par «les roses». Voici deux exemples particulièrement émouvants:

«Le plus beau cadeau floral, c'était les 7 roses rouges à longue tige offertes pour mon anniversaire. C'était la première fois que mon époux avait transporté à vélo et dans son sac à dos un cadeau aussi exclusif sur près de 10 km. Il était en parfait état.»

«A l'occasion de la première visite de ma petite amie chez moi, elle m'a offert une magnifique rose rouge. C'était la première fois qu'une femme m'avait offert une fleur. C'était splendide, fort et d'une profonde tendresse au sens propre du terme.»

Il a aussi très souvent été question de bouquets impressionnants, énormes et même gigantesques avec 30, 50, 60 et parfois plus de 100 roses, et la couleur rouge était bien sûr un atout.

Vous souhaitez offrir des roses? Regardez à quoi ressemble le nombre de roses souhaitées - entre 1 et 144 - dans un vase.
Accédez à MyBouquet en cliquant ICI.


Vers le haut

Tout a commencé par le rosier sauvage à l'âge des métaux

Weisse WildroseRosa WildroseRosa canina, Hundsrose

La rose, la fleur la plus prisée et la plus vendue, a une longue histoire. On caractérise par «sauvage» les roses poussant librement alentours en l'absence de toute action extérieure et qui par conséquent sont endémiques.

A l'origine, leur apparition se limitait à l'hémisphère nord et s'étendait de la Chine jusqu'en Europe, en passant par le Proche-Orient. D'autres fossiles retrouvés démontrent leur présence également dans les Montagnes Rocheuses d'Amérique du Nord. A l'échelle planétaire, la rose sauvage compte env. 150 espèces différentes, le rosier Rosa canica, également appelé rosier des chiens ou églantier, étant l'espèce la plus répandue.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Premières cultures de roses dans des jardins chinois

RosengartenLa rose de jardin a une longue histoire. En Chine, on la cultivait en tout cas déjà en 2700 avant J.-C., et presque simultanément chez les Sumériens. Les épitaphes anciennes gravées sur les tombes royales d'Our en Chaldée indiquent en tout cas que le roi sumérien Sargon Ier (2684-2630 av. J.-C.) avait rapporté dans son pays des ceps de vigne, des figues et des rosiers à son retour d'une campagne militaire. Plus tard, les roses ont été cultivées au Japon, au Cachemire et au Royaume de Syrie ainsi qu'en Perse. Dans ce pays, elle était même si appréciée que le mot perse «gül» ne signifie pas seulement «fleur», mais aussi «rose», qui est un nom de fille courant de nos jours au Proche-Orient. La rose a ensuite été découverte par les Grecs de l'Antiquité qui ont encouragé sa culture. 600 ans avant J.-C. la poétesse grecque Sappho disait de la rose qu'elle est «l'œil des fleurs, l'ornement de la terre et la reine de toutes les fleurs». - Notez aussi que les anciennes sortes ont considérablement influencé la culture des roses en Europe.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Décadence romaine tout autour des roses

Quand la rose atteint l'Empire romain par les routes commerciales, elle devint très vite un bien de luxe convoité. A Rome, l'empereur Néron fut le premier à s'enflammer pour elle. Son enthousiasme était si grand qu'il exigeait que l'on jonche son chemin de pétales de roses et ce, même quand il allait se promener sur la plage. Mais plus encore: il faisait pleuvoir des pétales de roses lors de ses nombreux mariages dans la «maison dorée» sur l'Esquilin.

Dans la salle à manger qui tournait sur son axe afin de suivre le mouvement de la terre, nuit et jour, on pouvait ouvrir le lambrissage du toit en ivoire afin de répandre au choix du parfum ou des fleurs. Cent cinquante ans après Néro, le cruel empereur Heliogabalus alla même plus loin.  Au lieu d'envoyer un doux nuage de pétales sur ses invités, c'est un flot de pétales de roses qui déferla sur les malheureux qui eurent tout juste le temps de s'extasier sur cette nouvelle extravagance avant de mourir étouffé sous ce déluge des pétales.
Il fut aussi un temps où les Romains cultivèrent toujours plus de roses au lieu de céréales, ce qui leur fut presque fatal. Voici pourquoi, à l'époque de l'Empire romain, la rose devint bientôt synonyme de décadence et de vice.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Symbolique de la rose: pour les déesses, les dieux et les petits démons

Strauss mit roten RosenDepuis la nuit des temps, les roses symbolisent tout ce qui est beau dans la vie: l'amour, la passion, la jeunesse et la beauté. Personne ne s'étonne donc que les roses aient été dédiées aux déesses et aux dieux représentant l'amour, la fécondité et la sensualité,  soit Aphrodite, Eros et Dionysos dans la Grèce antique, Isis en Egypte, Flora - la déesse de la nature - dans la Rome antique et Freya chez les Germains. Il existe aussi de merveilleux contes sur la «reine des fleurs». Selon des légendes antiques, les roses sont le restant de l'aurore sur terre, sorties de l'écume de la mer avec Aphrodite... On dit aussi que les roses rouges étaient blanches avant d'avoir étreint fougueusement un rossignol dont le sang leur donna cette couleur. Même le diable semble aimer les roses, mais uniquement les roses grimpantes. Une légende raconte que c'est le diable lui-même qui a créé le rosier grimpant pour s'accrocher à ses épines et monter au ciel en cachette…

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

«Sub rosa dictum»: la rose symbole du secret et du silence

Rose an der DeckePentagrammLord mayor in LondonRosa Canina

Chez les Romains, la rose symbolisait aussi le secret et la discrétion. L'expression «sub rosa dictum», qui voulait dire, mot à mot «dit sous la rose», signifiait à peu près «soit dit tout à fait entre nous». Elle vient du fait que la rose est considérée depuis la nuit des temps comme un symbole du silence et de la discrétion parce que la disposition de ses cinq pétales évoque le pentagramme et donc, le secret. Lorsque l'on suspendait une rose fraîche au plafond pendant les entretiens secrets de la Rome antique ou plus tard en Europe à la porte du conseil municipal, toutes les personnes présentes savaient qu'elles devaient garder secrètes les paroles échangées. Les roses en plâtre aux plafonds des hôtels de ville ou celles sculptées sur les vieux confessionnaux des églises catholiques nous rappellent ce genre d'accords. A Londres, il est même encore d'usage aujourd'hui de poser une épée sur une table jonchée de roses lorsque le conseil se réunit pour élire le lord-maire de la cité.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Les églises et jardins monastiques du Moyen-Age s'approprient la rose

Au Moyen-Age, la rose devient le symbole de la chrétienté. La rose blanche incarne par ex. la pureté de la Vierge Marie. Quant au rosier à odeur de pomme (Rosa rubiginosa), on croyait qu'il est né d'une goutte de sang du Christ provenant de la couronne d'épines du crucifié. Ce qui a fait que les roses ont également trouvé leur adéquation architecturale dans la construction des églises. Il y a ainsi la rosace par ex. servant d'accrocheur du portail de la façade ouest des cathédrales gothiques ou le vitrail de rose agencé tels les pétales d'une rose ouverte. Or, la rose était présente également dans le domaine laïc pour se transformer en emblème figurant fréquemment sur les bannières et sur les monnaies. Enfin, la rose a fait son apparition en tant que plante médicinale dans bon nombre de jardins monastiques et a est utilisée en cuisine.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Les maisons royales anglaises se livrent une guerre dite des Deux-Roses



La symbolique positive de la rose a contribué au grand rôle qu'elle a joué, non seulement dans les noms de lieux, noms de famille et prénoms, mais aussi sur les armoiries.

Depuis le XIIe siècle, l'églantine fait en tout cas partie des fleurs héraldiques les plus fréquemment utilisées. La rose la plus connue est celle des Tudor, fleur aujourd'hui encore symbolique de l'Angleterre. Ce blason est né après la guerre des Deux-Roses, au XVe siècle, qui eut pour enjeu la succession au trône anglais. Elle opposa les maisons royales anglaises de Lancastre et d'York. Les armoiries de ces familles ayant toutes deux des roses pour emblème (une rose blanche pour York, une rose rouge pour Lancastre), on appela ce conflit plus tard la «Guerre des Deux-Roses». Après l'arrêt des hostilités, les deux armoiries furent réunies dans l'emblème de la rose Tudor, une rose rouge à cœur blanc.

Vous souhaitez offrir des roses?


Vers le haut

En Europe, la culture des roses connaît un essor insoupçonné

GartenrosenA partir du XVIe siècle, acheminés par les nations maritimes, à commencer par les Anglais et les Hollandais, de l'Extrême-Orient vers l'Europe, les rosiers ont commencé à être cultivés. Ainsi, sont nés en Hollande par ex. les premiers rosiers cent-feuilles présentant du coup des fleurs doubles au lieu de fleurs simples et, du fait de leur parfum enivrant, ils font leur apparition dans les jardins bourgeois et seigneuriaux. Sont issus de ces derniers et de la mutation des bourgeons, les premiers rosiers mousseux. Cependant, la culture des roses à plus grande échelle a commencé à la fin du XVIIIe siècle avec le développement du commerce avec l'Asie et le début du croisement, en Europe, des rosiers chinois avec les rosiers européens. Par culture et sélection sont nés alors des variétés de roses refleurissantes ou remontantes tels que les rosiers de Portland, les rosiers Bourbons, Noisettes et les Remontants. David Austin, obtenteur de roses, a eu lui aussi plein de succès avec ses roses anglaises, qui de par leurs couleurs et leurs formes descendent de ces roses anciennes. Pour ce qui est de la culture des rosiers au cours des dernières décennies, c'est le Rosa rugosa, une variété de rosier sauvage, qui a joué un rôle majeur. En effet, il a contribué à introduire la rusticité et des gènes de résistance aux maladies dans les variétés botaniques des roses. Dès lors, les passionnés de roses ont le choix parmi 30 000 variétés différentes.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.

 


Vers le haut

Utilisation des roses dans les parfums et les cosmétiques

RosengartenRosenparfumRosenhaus

Très tôt, on a essayé de capter le parfum des roses. Dès 1500 avant J.-C, les Babyloniens, par exemple, trempaient déjà les pétales de roses dans la graisse pour les conserver. C'est de Perse, en revanche, que vient sans doute la distillation de l'essence de rose, connue plus tard aussi de la Rome antique. Le parfum de la rose ayant un effet stimulant et «envoûtant les sens», il n'est pas étonnant que les courtisanes l'aient également découvert. La consommation de parfum de rose était tellement démesurée qu'elle devint presque proverbiale. Au XVIIe encore, la rose avait la réputation d'être la «fleur du vice» parce que son parfum était très apprécié par les femmes qui vendaient leurs charmes.
Au XVIIIe siècle, la rose faisait partie intégrante de toutes sortes de recettes de parfum et c'est à cette époque qu'elle connut le summum de sa gloire. Non seulement l'eau de rose jaillissait des «fontaines à parfum» et on la vaporisait dans les pièces pour les parfumer, mais les flacons de sels étaient aussi à la mode; ils contenaient des essences composées de neuf volumes de vinaigre pour un volume d'essence de rose. Aujourd'hui, on ne peut plus imaginer les fragrances et les cosmétiques sans le parfum des roses. A propos de parfum: le mot est dérivé de «per fume» (par la fumée) et vient du fait que très tôt, on a aussi libéré des substances aromatiques par la fumigation.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Effet thérapeutique des roses

Rosa CentifoliaDe nombreuses fleurs ont des vertus thérapeutiques. Les roses aussi. Au Moyen-Age, elles ont donc été cultivées comme plantes médicinales en Europe. Les Romains de l'Antiquité avaient déjà découvert que la rose apaisait les maux de dents. Rosenwasser HerstellungEt des légionnaires romains avaient fait en sorte que non seulement les roses, mais aussi les connaissances sur ces fleurs traversent les Alpes pour parvenir dans le Nord.

A la fin du VIIIe siècle, Charlemagne a largement contribué à leur entrée dans les jardins des apothicaires impériaux et monastiques en qualité de plantes utiles. Dans son capitulaire De Villis, un acte législatif, il recommandait de cultiver des roses parce qu'on utilisait les pétales de la rosa gallica pour se gargariser ainsi que pour les bains en cas de blessures purulentes et d'yeux irrités. De nos jours, les spécialistes des plantes médicinales affirment encore que la rosa centifolia et de la rosa gallica qu'elles sont bonnes contre le rhume des foins et qu'elles apaisent les maux de tête.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.




 


Vers le haut

Eau de rose en cuisine: de plus en plus appréciée chez nous aussi

RosenblätterParfummacherMarzipan-Stand

On a finalement constaté que les roses pouvaient également intervenir dans la préparation de mets sucrés. Notamment dans la fabrication de la pâte d'amandes, qui contenait de l'eau de rose et venait sans doute de Perse. De là, elle est parvenue dans les pays arabes, puis en Europe pendant le Moyen-Age. Au XIIe siècle, elle a été mentionnée à Venise comme ingrédient du massepain, une «friandise des harems», à l'odeur de scandale, dont la fabrication revenait aux pharmaciens. Ceux-ci vantaient même ses méritent en tant que médicament extrêmement efficace contre la constipation et recommandaient donc de servir du massepain au dessert.
A propos des officines: à cette époque, elles étaient aux mains de patriciens aisés qui ne vendaient pas que des plantes médicinales, mais aussi des épices et des drogues, et qui fabriquaient eux-mêmes des médicaments. Il n'est donc pas étonnant qu'ils aient attribué tel ou tel effet thérapeutique aux produits qu'ils vendaient - parfois juste pour les rendre plus attrayants.
Mais revenons à l'eau de rose. Dans la cuisine orientale, mais aussi de plus en plus chez nous, on aime toujours l'utiliser. L'eau de rose est un sous-produit de la fabrication de la précieuse essence de rose, que l'on distille à partir des pétales de cette fleur.

Vous souhaitez offrir des roses? Pour vous rendre à la boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Roses Max Havelaar

Max Havelaar
Roses Max Havelaar


Vers le haut