Fleurop & tulipes


Saviez-vous que la tulipe est la fleur de printemps préférée des Suisses? Depuis la nuit des temps, elle a séduit et fasciné, mais aussi ruiné bien des gens. Des histoires fantastiques l'entourent.

Les tulipes? On dirait des turbans ottomans …

Après les roses, les tulipes sont les fleurs coupées les plus achetées au monde. Vous aussi, vous avez élu la tulipe au rang de fleur printanière préférée, dans l’une de nos enquêtes. Cet engouement vient sans doute du fait qu’on trouve maintenant de nombreuses variétés de cette magnifique fleur.



L’histoire du nom de la tulipe est d’ailleurs aussi bariolée que la fleur elle-même. Dans la Turquie actuelle, ces fleurs s’appellent «lale». Pourtant, en 1555, l’ambassadeur d’Autriche, qui séjournait à la cour du sultan turc, l’avait appelée «tulipa» dans une lettre envoyée à Vienne. Que s’était-il passé? On suppose qu’il y a eu un malentendu linguistique. L’ambassadeur ne parlait pas le turc, car la langue diplomatique de l’époque était le français. Il a donc fait appel à un interprète. Celui-ci a sans doute appelé la fleur «tülbend-lalesi», le nom qu’on lui donnait seulement dans le langage populaire. Dans l’Empire ottoman, on désignait en effet par le mot «tülband» le turban turc, qui ressemblait à s’y méprendre à notre tulipe. C’est ainsi que le nom «tulipa» (en français «tulipe») arriva en Europe et fut repris dans la plupart des langues que nous connaissons. A propos de «lale»: dans l’écriture turque de l’époque, ce mot se composait des mêmes lettres que le nom d’Allah. Pas étonnant donc que la tulipe soit souvent présente dans l’art ottoman et qu’elle ait aussi été utilisée comme symbole.

Voulez-vous des «fleurs turbans» ou des tulipes?

Bouquet de tulipes multicolores
Elégant jardinet de tulipes
Bouquet de tulipes jaunes avec tablette de chocolat «Hello Sunshine»
Printemps naturel et merveilleux (arr. piqué)



Pour retrouver notre paradis des tulipes, cliquez ICI.


Vers le haut

Les noms de tulipes: poésie ou manie du rang social

Le pays d’origine de la tulipe reste également une énigme. On suppose qu’elle vient de Perse, de la région de la mer Noire ou des Balkans, où l’on trouvait une variété sauvage de tulipe. Au début du XVIe siècle, la tulipe sauvage arriva à Constantinople où on la cultiva et où elle prit bientôt une place importante dans l’art des jardins. C’est alors seulement qu’elle se fit connaître aussi en Europe centrale et occidentale. Elle fut d’abord cultivée à Leiden en Hollande (Leyde en français), mais uniquement à des fins scientifiques, et la vente en fut interdite. Mais certains ne tardèrent pas à en voler quelques exemplaires et la fleur printanière arriva sur le marché libre. Les «bulbes magiques» se répandirent alors dans le reste de l’Europe.



Festival des couleurs
A propos: à l’époque, l’estime qu’on avait des tulipes s’exprimait souvent aussi dans leur nom. Aux Pays-Bas, par exemple, on trouvait beaucoup de tulipes dont les noms composés comprenaient le mot «Amiral» ou «Général», ce qui correspondait à la plus haute position sociale. Dans la Turquie du XVIIe siècle, en revanche, on se montrait plus poétique. Les tulipes les plus belles s’appelaient «Qui me brûle le cœur», «Etoile du bonheur», «Lumière des pensées» ou «Visage de l’amante». Merveilleux! 

Voulez-vous un bouquet de tulipes poétique, charmant et tout à fait classe?

Pour voir nos suggestions, cliquez ICI.




Vers le haut

Echange tous mes biens contre un bulbe de tulipe

La tulipe est l’une des rares fleurs qui déclenche toujours l’enthousiasme. Au XVIe siècle déjà, lorsqu’elle arriva à Constantinople, l’émerveillement était tel qu’il entraîna une véritable frénésie de la tulipe. Conjuguée au commerce florissant des bulbes de tulipes, cette folie fit monter les prix à des hauteurs astronomiques. Le même phénomène se produisit quelque temps plus tard aux Pays-Bas. Les aristocrates et les riches bourgeois étaient tellement subjugués par ces fleurs de printemps qu’ils dépensaient des sommes exorbitantes pour en acheter.

Bouquet de tulipes roses
En 1637, par exemple, un bulbe de la variété Semper Augustus, striée rouge et blanc, fut acheté pour 30’000 florins. Et ce bien que le revenu annuel moyen des Hollandais ait été d’environ 150 florins et que les maisons les plus chères, au bord des canaux d’Amsterdam, aient coûté environ 10’000 florins. Celui qui n’avait pas assez d’argent liquide payait parfois aussi en nature. On raconte qu’un bulbe de la variété «Viceroy» a été acheté en échange des biens suivants: 120 boisseaux de blé, 240 boisseaux de seigle, quatre bœufs gras, huit porcs gras, douze moutons gras, deux barriques de vin, quatre foudres de bière, deux fûts de beurre, 1000 livres de fromage, un lit, un costume et une timbale en argent. On ne s’étonnera donc guère de l’allure que devait avoir le foyer APRÈS ce troc (sourire).

Heureusement, nos tulipes ne sont pas aussi chères!

Pour vous rendre à notre boutique, cliquez ICI.


Vers le haut

Cabinets de curiosités et clubs d’amateurs

MyBouquet tulipes rouges

Avez-vous déjà entendu parler de cabinets de curiosités? Autrefois, on y trouvait même des bulbes de tulipes et des tableaux représentant des tulipes. Apparus à la fin de la Renaissance et pendant la période baroque, les cabinets de curiosités abritaient des collections appartenant à des princes et à des bourgeois nantis. Ils y présentaient pêle-mêle des œuvres d’art et des choses précieuses et rares, par exemple des objets d’argenterie et d’orfèvrerie, des animaux naturalisés, des œufs d’autruches, des dents de narval, des sculptures sur ivoire, des livres traitant d’alchimie, ainsi que … des bulbes de tulipes.

Ce genre de cabinets de curiosités existait aussi aux Pays-Bas. Par ailleurs, on y créa, en honneur de la tulipe, des clubs sophistiqués pour amateurs de tulipes. On y comptait des érudits, des bourgeois cultivés et nantis, ainsi que des nobles. A cette époque, les tulipes n’étaient pas seulement une nouveauté, elles étaient aussi exotiques, distinguées et excitantes. Ce qu’est aujourd’hui la Rolex au poignet ou le sac de couturier à la main, était alors la tulipe au revers. Pour s’adonner à leur passion, les amateurs de tulipes aménageaient des jardins privés et se rendaient visite mutuellement pour partager leurs expériences et examiner les toutes dernières tulipes des autres. Il y avait des échanges de bulbes … et malheureusement aussi des vols. En effet, du fait que les tulipes avaient beaucoup de valeur et qu’elles conféraient une certaine notoriété, on donnait parfois un petit coup de pouce au destin, surtout quand il s’agissait d’exemplaires particulièrement beaux.

Nos tulipes absolument exceptionnelles auraient pu figurer sans problème dans un cabinet de curiosités.

Rendez-vous en compte ICI.


Vers le haut

A propos des demoiselles tulipes pas tout à fait innocentes d’un comte

Lorsque le margrave Charles Guillaume de Bade-Durlach fonda son château et la nouvelle ville «Carols Ruhe» (le calme de Charles) – appelée aujourd’hui Karlsruhe – il avait deux grandes passions: les femmes et les fleurs. Personne ne s’étonne donc qu’une mer de fleurs se soit déployée dans ses jardins … et que tout un régiment de jeunes filles séduisantes (144 noms ont été archivés) ait vécu à sa cour. Il s’agissait officiellement de danseuses et de chanteuses qui firent également office de serveuses du margrave à table et de «gardes du corps féminines» ailleurs … mais d’où vient la désignation «Tulpenmädchen» (demoiselles tulipes)? 



On sait que le margrave adorait les tulipes et que ses jardins en étaient remplis. Il y séjournait bien sûr aussi avec ses chanteuses qu’il appelait – pour rigoler – mes «demoiselles tulipes» quand il en parlait avec ses proches. Voici l’origine de cette appellation. Et nous pourrions bien sûr présumer que tout cela était bien innocent et que ces jeunes femmes étaient réellement des chanteuses, et rien d’autre. Oui, on le pourrait, s’il n’y avait pas ce nombre reconnu d’enfants illégitimes à sa cour qui furent tous baptisés Carl ou Carline. ?

Les tulipes ne plaisent pas seulement aux comtes et aux demoiselles tulipes.

Nous aurions bien quelques idées pour vous, cliquez donc ICI.


Hit du printemps (arr. piqué) avec coccinelle en chocolat
Magie de tulipes (vase incl.)
Jardinet de printemps naturel (planté)
Tulipes branchées (Arr. de tulipes du Var exclusives)


Vers le haut

Quel type de tulipe êtes-vous?



Dans le cadre de nos recherches pour réaliser la présente Newsletter, nous sommes tombés sur Heidi Kröni, productrice de tulipes à Tübach, une commune du canton de Saint-Gall. «On pourrait presque dire que je suis accro des tulipes», dit-elle en riant. Elle a maintenant constaté que le choix des tulipes dépend beaucoup du propre caractère. Découvrez donc ici quel type de tulipe vous êtes.

Vous êtes une personne naturelle qui aime les choses classiques. Alors vous aimez probablement les tulipes simples qui restent bien droites dans le vase. Sobres mais loin d’être modestes, elles donnent envie de printemps.

Vous adorez tenir la scène et aimez l’opulence. Dans ce cas, les tulipes doubles devraient vous attirer et vous séduire par leurs somptueuses fleurs larges et remplies.

Vous aimez le changement et croquez la vie à pleines dents. Il se peut alors que les extravagantes tulipes perroquets ou les élégantes tulipes à fleur de lys soient exactement ce qu’il vous faut parce qu’elles changent presque tous les jours d’aspect dans le vase.

Vous êtes un peu «déjanté(e)» et vous aimez essayer de nouvelles choses. Dans ce cas, tentez votre chance avec les tulipes dentelées doubles! Leur opulence vous ravira tout comme leurs pétales frisés, exceptionnels, comme ourlés d’une fine couche de cristaux de givre.

Mais peu importe ce que vous aimez: chez nous vous trouverez tout ce dont vous rêvez en cliquant ICI.


Vers le haut

Abracadabra! Avec «MyBouquet», le vase se remplit de tulipes comme par magie

Connaissez-vous le vase magique de www.fleurop.ch? Grâce à lui, on peut commander le nombre exact de tulipes souhaitées tout en voyant l'aspect du bouquet en vase. Voici comment procéder: en cliquant dans le webshop sur la fonctionnalité MyBouquet placée dans le filtre de recherche, il est possible de remplir progressivement le vase virtuel jusqu'à 75 tulipes.

Mais nous n'avons pas seulement choisi les tulipes parce qu'elles sont les fleurs de printemps les plus prisées. Ce sont plutôt les résultats de notre enquête qui ont révélé que vous souhaitez aussi qu'elles puissent être commandées avec MyBouquet. Les tulipes se sont même classées au premier rang lors du sondage et les couleurs les plus souvent mentionnées ont été le blanc, le jaune, le rose, le violet et le rouge. Vous les trouverez donc dans l'offre MyBouquet. Bref: nous vous souhaitons beaucoup de plaisir en les commandant.

Les conseils de soins pour les tulipes sont à un CLIC.

Envie de tester MyBouquet? Accédez à la boutique en cliquant ICI!


MyBouquet tulipes violettes
MyBouquet tulipes blanches
MyBouquet tulipes roses
MyBouquet tulipes jaunes


Vers le haut

Les tulipes – hautes en couleur, capricieuses et tout à fait charmantes!

L’enthousiasme que montre tant de personnes pour les tulipes est surtout lié à l’incroyable diversité de forme, de taille et de couleur de leurs pétales. Voici quelques conseils de soin:



Dans les magasins spécialisés, les tulipes sont toujours proposées de façon à ce que l’on reconnaisse leur couleur à leur bouton. Il faut y veiller. C’est une condition importante à une bonne floraison.

Avant de mettre les tulipes dans l’eau, les tiges doivent être coupées en biais à l’aide d’un couteau bien aiguisé (ne jamais utiliser des ciseaux). Recoupez tout simplement les tiges si la surface de coupe change de couleur après quelques jours.

Mettez les tulipes dans l’eau froide et ajoutez un produit de conservation. Attention: les tulipes consomment beaucoup d’eau! Le mieux serait de placer les messagers du printemps dans un vase en verre transparent. Cette solution est non seulement très élégante, mais permet aussi de contrôler le niveau d’eau et de rajouter de l’eau dès que nécessaire. Remplacez l’eau trouble!

La princesse des tulipes (vase incl.)
Placez les tulipes dans un endroit aussi frais que possible, sans courant d’air.

Les tulipes sont des fleurs capricieuses qui développent une vie fascinante dans leur vase. En plaçant un bouquet composé uniquement de tulipes dans un vase rond bas, la courbure pittoresque des tiges sera stimulée. Dans un vase haut et étroit, les tiges resteront par contre plutôt droites. Les tulipes perroquets ne grandissent jamais de façon rectiligne, peu importe dans quel vase elles se trouvent.

A propos: contrairement aux autres fleurs coupées, les tulipes continuent à pousser dans le vase.

Et maintenant: des tulipes aux couleurs flamboyantes ou d’autres fleurs de printemps dans de magnifiques nuances de rouge, de rose ou de fuchsia?

Vous trouverez des suggestions ICI.



Vers le haut

Pourquoi les tulipes continuent-elles à pousser dans le vase?

Tulpen in VaseWeisse Tulpen

Un air de printemps (vase incl.)
Tulipes du Var exclusives
Avez-vous déjà remarqué que les tulipes, dans un bouquet mixte en vase, se mettent à dépasser les autres fleurs au bout d'un jour déjà? Elles sont même particulièrement zélées car elles surplomberont majestueusement le reste du bouquet après trois à quatre jours. Que s'est-il passé? Dans l'univers végétal, on parle notamment de processus d'élongation des cellules.

Dans une première phase, la croissance de la plante est assurée jusqu'à un certain stade par la multiplication des cellules. Ensuite, elle ne grandit plus que par l'élongation des cellules. Celles-ci grandissent en laissant pénétrer toujours plus d'eau qui exerce une pression sur la paroi et provoque ainsi l'allongement des cellules. La tulipe se différencie des autres fleurs à couper par des cellules «avides» de croissance. Ceci fait, qu'en absorbant l'eau du vase, elle continue de grandir même après avoir été coupée.

Envie de voir les tulipes grandir en vase? La boutique est à un CLIC.


Vers le haut

Pourquoi les tulipes se ferment-elles la nuit?

geschlossene TulpeTulpenfeldRote Tulpe

MyBouquet tulipes roses
Ce n'est pas le manque de lumière qui incite les tulipes à fermer leur corolle la nuit, mais le manque de chaleur. Lorsque l'air entourant la tulipe se refroidit, la partie externe du pétale commence à grandir. Les pétales se courbent alors vers l'intérieur et la corolle se ferme. Mais lorsque la chaleur augmente, c'est la partie interne des pétales qui grandit. Les pétales se courbent alors vers l'extérieur. Lorsqu'il fait très chaud, les corolles s'ouvrent tellement que les pétales soient en surplomb. La thermonastie est le terme utilisé par les botanistes pour décrire ces mouvements déclenchés par les variations de température. Ce phénomène se répète des douzaines de fois durant la période de floraison.

A propos: la floraison du bourgeon d'une tulipe dépend aussi principalement de la température. En effet, les tulipes fermées mises dans de l'eau tiède d'env. 30 °C s'ouvriront beaucoup plus rapidement que celles placées dans de l'eau froide.

Vous voulez voir comment les tulipes s'ouvrent? La boutique est à un CLIC.


Vers le haut