MyFleurop - Vos avantages

MyFleurop est le Club Clients de Fleurop qui vous fait profiter d’avantages attrayants:

  • Inscription gratuite
  • Enregistrement simple par adresse e-mail
  • 50 points MyFleurop comme prime de lancement
  • Collecter des points MyFleurop sur tous les canaux de vente Fleurop
  • Commander des fleurs moins cher
  • Accès à des primes matérielles attrayantes
  • Evénements et offres spéciales surprenants
  • Enregistrement des adresses pour commander plus simplement et rapidement
  • Aucun événement important n’est plus oublié grâce au service de rappel
  • Compte de points clair et simple

Login

Pour vous connecter, veuillez saisir votre adresse e-mail et votre mot de passe, puis cliquez sur Login.

Veuillez cliquer ici si vous avez oublié votre mot de passe.

Bougies: idéales pour créer une ambiance de fête

Souhaitez-vous en savoir plus sur la genèse des bougies, leur symbolisme ou l'invention de l'horloge bougie? Cliquez sur les titres qui vous intéressent pour en savoir plus. Nous vous souhaitons bien du plaisir en lisant!

Bougies: jadis coûteuses ou toxiques



Aujourd'hui, nous pouvons choisir librement les bougies qui nous plaisent. Mais pour que cela devienne possible, il fallait d'abord les inventer. Bien que la genèse des bougies ne puisse pas être étayée par des documents historiques, on suppose que ce sont les Romains qui ont été les premiers à utiliser des bougies en suif, brai et cire. Dès le IIe siècle après J.-C., on vit apparaître les bougies de meilleure qualité en cire d'abeille. Cette matière première n'étant disponible que de manière limitée, les bougies en cire d'abeille étaient si coûteuses que seuls les personnes aisées et le clergé pouvaient se les payer. La plupart des gens durent se contenter encore bien longtemps des bougies en suif et graisse animale. Celles-ci fumaient et provoquaient de mauvaises odeurs, sans parler de leur couleur peu attrayante. Et c'est justement à cause de leur couleur qu'on commença à mettre de l'arsenic dans les bougies en suif au XVIIe siècle. Désormais plus blanches, elles empoisonnaient malheureusement les gens. Heureusement, le XVIIIe siècle vit s'installer les premières entreprises à produire des bougies en cire en grandes quantités. De plus, on découvrit le blanc de baleine ou spermaceti (huile de cachalot) à l'aide duquel on put désormais fabriquer des bougies blanches brillantes. Au XIXe siècle, on découvrit aussi la stéarine (1818) et la paraffine (1837). Tout cela fit baisser le prix des bougies au point que nous pouvons désormais nous en servir tout au long de l'année. Notre conseil: cela vaut la peine de choisir des bougies de bonne qualité qui ont été fabriquées en Suisse. Bien qu'elles soient souvent un peu plus chères que les autres, ces bougies brûlent plus lentement et régulièrement. De plus elles ne coulent et ne fument pas.

Vous trouverez des conseils de soin pour les bougies ICI.

Pour savoir comment bien choisir les bougies, cliquez ICI.

Pour les décos chaleureuses avec et sans bougie, c'est ICI.

 


Vers le haut

Les bougies symbolisent la lumière du soleil



Pour comprendre pourquoi la lumière des bougies nous attire, il faut savoir que la flamme de la bougie symbolise la lumière du soleil. Le soleil étant considéré comme la source de la vie sur Terre, il était déjà vénéré à la préhistoire. Elevé au rang de divinité dans de nombreuses cultures anciennes, il fut symboliquement remplacé par de feu, des lampes à huile, des torches et plus tard aussi par des bougies pendant la nuit ou en hiver. C'est surtout le solstice d'hiver que l'on considérait comme très important, parce que le soleil recommençait ensuite à briller plus longtemps et que les hommes pouvaient espérer le réveil de la nature. Le solstice d'hiver incarnait donc la vie et la résurrection. Aujourd'hui, il a lieu le 21 ou le 22 décembre. Mais jadis, il avait lieu le 25 décembre selon le calendrier julien introduit sous Jules César. C'est pourquoi, à cette date particulière, il n'y avait pas que les Romains de l'Antiquité, qui célébraient le 25 décembre, jour de la naissance du dieu romain du soleil «Sol Invictus», mais aussi les Chrétiens, cette date ayant aussi été choisie presque simultanément pour célébrer la fête de Noël chrétienne. Les bougies sont très appréciées en décembre parce qu'elles créent une ambiance chaleureuse et qu'elles font tout simplement partie de l'Avent et de Noël.

Vous trouverez des conseils de décoration avec des bougies ICI.

Ambiance chaleureuse pour l'Avent? Par ICI.

 


Vers le haut

La bougie de l'Avent est-elle une descendante de l'horloge bougie?



Les bougies ne sont pas seulement charmantes, elles sont aussi utiles. Un temps, elles ont même servi d'horloges. On ignore quand elles le furent pour la première fois, mais on sait qu'en l'an 520 après J.-C. une horloge bougie fut mentionnée dans un poème chinois et qu'elle servait à compter les heures de la nuit. En Europe, des documents historiques prouvent que l'horloge bougie existait déjà en l'an 880 après J.-C. parce que le roi britannique Alfred Le Grand structurait le déroulement de sa journée à l'aide de cette horloge. Les horloges bougies étaient fort pratiques parce qu'elles ne mesuraient pas seulement le temps, mais éclairaient aussi. Plus tard, l'heure fut aussi indiquée acoustiquement: des clous de cuivre insérés dans la bougie pour marquer les heures tombaient dans une soucoupe métallique au fur et à mesure que la bougie brûlait. L'horloge bougie la plus moderne a été conçue en 1206 par l'ingénieur arabe al-Dschazari. Elle avait un cadran pour indiquer les heures et elle était assez exacte.

Aujourd'hui, certaines bougies de l'Avent nous rappellent l'horloge bougie. Elles n'indiquent certes pas l'heure, mais elles portent une marque pour chaque jour de l'Avent. Vu qu'elles seront entièrement consumées à Noël, il faudra les remplacer par une multitude de bougies de Noël pour garder cette ambiance chaleureuse.

Découvrez nos décorations avec des guirlandes et des bougies ICI.

 


Vers le haut

Nombreuses, hautes et lourdes: les bougies battent des records!



Il est aussi possible de battre des records avec des bougies. Certains se sont même assurés une place dans le livre Guinness.

  • La compagnie de scouts de Bipp-Wiedlisbach (BE) a par exemple fabriqué une bougie de 4 mètres de haut qui pesait 1,5 tonne.
  • La propriétaire d'un atelier de bougies à Rüschegg (BE) a créé un «ange flamboyant» composé de 8888 bougies réalisées avec 1,3 tonne de restes de cire récupérés au cours de l'année.
  • A Malmedy en Belgique, un sapin de Noël illuminé de quelque 194 672 bougies, brûlant simultanément, a fait parler de lui. Ici on se demande quand même comment les organisateurs ont réussi à allumer toutes les bougies assez vite pour éviter que les premières soient brûlées avant que les dernières «prennent feu».

Dommage que le livre Guinness des records n'existe que depuis 1955. Lorsque le roi Louis II de Bavière accueilli en septembre 1885 l'actrice Marie Dahn-Hausmann au château Herrenchiemsee, il veilla non seulement à le faire décorer de compositions florales grandioses, mais aussi à l'illuminer avec pas moins de 4000 bougies. La cour de Saxe se montra cependant encore plus exubérante. Lors d'une fête éblouissante qu'elle donna en 1779, 14 000 bougies ont paraît-il été brûlées cette nuit-là.

Trouvez des décorations et des cadeaux époustouflants ICI.


Vers le haut

Pourquoi les bougies suisses brûlent-elle plus longtemps?



Les magasins de fleurs Fleurop utilisent des bougies de bonne qualité, principalement fabriquées en Suisse. Bien qu'elles soient souvent un peu plus chères que les autres, ces bougies brûlent plus lentement et régulièrement. De plus elles ne coulent et ne fument pas. Schulthess et Weizenkorn sont deux entreprises suisses spécialisées dans la fabrication de bougies.
La différence entre les nombreux produits venant d'autres pays réside dans le choix de la matière première. Les entreprises suisses fabriquent leurs bougies à base de paraffine entièrement raffinée de haute qualité qui ne contient que peu d'huile. De plus, elles restent fidèles aux fournisseurs fiables sélectionnés durant des décennies.

L'avantage est le climat de confiance ainsi créé entre le fournisseur de paraffine et le fabricant de bougies. La «petite différence» réside aussi dans le choix de la bonne mèche qui tient compte de la proportion de paraffine. Mais les «bonnes bougies» méritent aussi d'être traitées correctement. Ceci vaut en particulier pour les bougies colorées, teintées ou odorantes.

Vous trouverez des conseils de soin pour les bougies ICI.

Pour savoir comment bien choisir les bougies, cliquez ICI.

Décorations avec des bougies. Lisez nos conseils ICI.

Une ambiance lumineuse pour l'Avent? Cliquez ICI.


Vers le haut